SEMLH- Morbihan
Accueil > Comité du pays de Pontivy > Les Décès > DECES DE LEONARD LE CORRONC OFFICIER le 08 Avril 2018 à Pontivy

DECES DE LEONARD LE CORRONC OFFICIER le 08 Avril 2018 à Pontivy

mercredi 2 mai 2018, par Colonel Joseph ROUXEL

Les obsèques de Léonard Le Corronc officier LH on été célébrées le jeudi 12 avril 2018 à la basilique Notre dame de Joie à Pontivy, en présence de délégations des associations patriotiques, de nombreux drapeaux et d’une nombreuse assistance pour rendre hommage à ce résistant ancien combattant et militaire de carrière.
Léonard LE CORRONC était :
Officier de l’ordre National de la légion d’honneur,
Titulaire de la médaille Militaire
Chevalier de l’ordre National du Mérite
Porteur De la Croix de guerre des Théâtres d’opération extérieures TOE
et De la croix de la valeur militaire.
Léonard a tout juste 18 ans en juin 1944 lorsqu’il rejoint la résistance dans le maquis FFI « Chouan Lagardère » dans la Vienne près de chez son oncle. Participant ensuite jusqu’en 1945 à la libération de la poche de Saint-Nazaire. Dès 1946, Il poursuivra sa jeune carrière militaire en s’engageant dans la gendarmerie pour être affecté au cœur de l’Allemagne occupée à Berlin ou jeune gendarme mobile il participera à la garde des anciens dignitaires Nazis.

En décembre 1949 il part pour l’Indochine et comme de nombreux gendarmes il tiendra avec un camarade et 25 supplétifs vietnamiens, le poste isolé de Tai Binh dans la région d’Hanoï.

Le 22 octobre 1950, le poste est attaqué de nuit par les combattants Viet mhin, combat acharné au cours duquel il sera grièvement blessé et toute sa vie il en supportera les séquelles. Cette action courageuse lui vaudra L’attribution de la croix de guerre avec le motif suivant : « Garde courageux et plein de sang froid,le 22 octobre 1950 au poste de thai binh a été blessé par éclats de grenades et commotionné par un projectile faisant une brèche dans le poste. Revenu à lui, à participé à la défense du poste avec son pistolet mitrailleur, puis à la grenade interdisant aux assaillants de franchir le parapet puis le passage dans la brèche. Malgré ses blessures à la figure, à la poitrine et aux membres inférieurs, a abattu des rebelles et lutté farouchement dans un combat corps à corps. A fait preuve du plus bel exemple d’abnégation »
après trois mois d’hospitalisation à Saïgon,il est rapatrié en convalescence chez ses parents à St Barthélémy.
En Janvier 1952, il est affecté à l’escadron de gendarmerie mobile de Pontivy (Le Royal Pondy) ou il restera toute sa carrière en raison des graves blessures reçues au combat. Il participe alors au sein de cette unité à plusieurs séjours en Algérie entre 1957 et 1963. C’est au cours de l’un d’eux qu’il sera à nouveau grièvement blessé.

La citation comporte alors l’attribution de la croix de la valeur militaire je cite : « Gendarme courageux et plein d’allant, toujours volontaire pour les missions périlleuses. Le 24Juillet 1958, son Scout-Car ayant sauté sur une mine dans la région de Bou caïd, a tout fait pour arracher sa mitrailleuse au véhicule en feu. Sérieusement brûlé au bras droit, a néanmoins contribué activement à assurer la protection du convoi escorté ».
il deviendra ensuite le responsable du service social de l’unité et il fera toujours preuve d’humanité et d’altruisme en défendant avec obstination et pugnacité les dossiers de ses frères d’armes « manu militari », tant devant l’administration militaire que des administrations civiles.
Dynamique et engagé, pendant de longues années il était le porte drapeau des médaillés militaires puis de l’ONM et de la légion d’honneur. Il était particulièrement fier que son petit fils Guillaume soit devenu gendarme mobile comme lui. Nous nous souviendrons de son énergie, de son caractère fort et parfois difficile. Tous ceux qui le connaissaient témoignent de sa gaieté, de sa gentillesse, de son humour, de sa droiture, de son courage et de sa discrète abnégation toujours au service des autres.

info portfolio

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0